Les types de visa pour la Colombie

Types de visa en Colombie

Depuis le 15 décembre 2017, la réglementation d’entrée en Colombie a été modifié.

De nouveaux types de visa ont été introduits afin de faciliter la compréhension des activités de la part des étrangers entrant dans le pays, ainsi que les conditions, les exigences et les procédures de demande, d’étude, de décision, d’annulation et de résiliation.

Les nouveaux visas sont divisés en 3 classifications :

  • Le visa V (visiteur)
  • Le visa M (migrant)
  • Le visa R (résident)

Nous présentons ici, les caractéristiques des trois nouveaux visas de Colombie applicables aux canadiens :

 

Le nouveau visa V (visiteur)

En Colombie, un visa de visiteur ou de touriste est accordé pour 90 jours et peut être prolongé de 90 jours additionnels dans n’importe quel bureau d’immigration colombien. Donc, le temps autorisé en Colombie avec un visa V est limité à un maximum de 180 jours (continu ou discontinu) par année et valable deux ans.

Ce type de visa peut être accordé aux personnes dans les situations suivantes :

  • Qui ont des objectifs de plaisir, de tourisme ou culturels
  • Qui mènent des négociations commerciales, des études de marché, des plans ou procédures d’investissement direct et la constitution de sociétés commerciales, la négociation, l’exécution de contrats ou la représentation commerciale
  • Qui participent à des programmes d’échanges universitaires
  • Qui assistent à des consultations médicales ou accompagnent des personnes qui se rendent en consultation
  • Qui exécutent des procédures administratives et / ou judiciaires devant des entités ou autorités en Colombie
  • Qui participent à des événements tels que les conférenciers, conférenciers, artistes, athlètes, jury, participant ou équipe logistique
  • Qui sont volontaires dans le développement de projets de coopération ou dans la promotion ou la protection des droits de l’homme
  • Qui effectuent des services ou des emplois saisonniers
  • Qui ont un poste dans la branche colombienne d’une entreprise
  • Qui viennent en Colombie en tant que fonctionnaires officiels du gouvernement

 

Le nouveau visa M (migrant)

En Colombie, un visa de migrant est accordé à un étranger qui souhaite entrer et / ou rester sur le territoire national avec l’intention de s’établir, et ne pas remplir les conditions pour demander le visa R. Le visa M a une durée de 3 ans. Ce visa ne peut être demandé que sur le territoire national.

Une cédule d’étranger doit être aussi obtenue.

Pour ce type de visa, il existe différentes conditions et exigences, qui comprennent, sans s’y limiter :

  • Être le conjoint ou le partenaire d’un résident colombien
  • Enregistrer un investissement étranger direct en Colombie 
  • Recevoir une pension de retraite ou un revenu périodique d’une source légale fiable 
  • Être ressortissant de l’un des États qui font partie de Mercosur, de la Bolivie et du Chili
  • Être reconnu comme réfugié en Colombie conformément à la réglementation en vigueur 
  • Avoir un emploi permanent en Colombie 
  • Avoir la qualité pour exercer en tant que professionnel indépendant 
  • Venir en Colombie en tant que missionnaire 
  • Être admis ou inscrit dans un programme éducatif de niveau primaire, secondaire ou supérieur, en tant qu’étudiant dans un établissement d’enseignement en Colombie 

 

Le nouveau visa R (résident)

En Colombie, un visa R est délivré à un étranger qui souhaite entrer et rester sur le territoire colombien pour s’établir définitivement ou établir son domicile dans le pays. La durée du visa est valide pour cinq ans. À la demande de son titulaire, ce document peut être renouvelé pour des périodes égales, par le biais du processus de transfert de visa.

Une cédule d’étranger doit être aussi obtenue.

Pour ce type de visa, l’étranger doit remplir certaines conditions et exigences comme :

  • De nationalité colombienne, il a renoncé à cette nationalité
  • Il est le père ou la mère d’un ressortissant colombien de naissance
  • Il est resté sur le territoire national sans interruption pendant deux ans en tant que titulaire principal du visa de type M
  • Il est resté sur le territoire national de façon continue et ininterrompue pendant cinq ans 
  • Il a enregistré l’investissement étranger direct avec les montants minimaux établis