Qu’est-ce qu’un Snowbird et pourquoi Cartagena en Colombie ?

Qu'est-ce qu'un snowbird

Qui n’aimerait pas passer ses hivers au chaud à Cartagena en Colombie ?

Quelle personne retraitée du Québec voudrait vivre 8 ou 9 mois par année dans un climat nordique ?

Lorsqu’il commence à faire froid, ne serait-il pas magnifique de se diriger quelques mois vers le sud sans se ruiner ?

De devenir un Snowbird ou « pajero de nieve » !

J’essaie souvent de définir, pour les gens de Cartagena toujours curieux, ce qu’est un Snowbird et pourquoi nous avons envie de rester dans leur pays 3 à 4 mois par année, les quatre saisons, les longues nuits, de respirer à -40 degrés C et pourquoi les habitants du nord migrent vers des climats plus chauds en hiver.

Néanmoins, mon analogie avec les oiseaux d’hiver reste étrangère à leur expérience tropicale.

 

Qu’est-ce que le tourisme Snowbird ?

Le tourisme des Snowbirds est une chose mal comprise à Cartagena en Colombie. Les Snowbirds sont des gens des climats nordiques qui se déplacent vers les climats sud pendant l’hiver.

Migrants saisonniers, lorsque le froid et la neige arrivent dans le nord, ils se déplacent vers le sud afin de d’éviter les grippes et à continuer à profiter de climats confortables et d’activités de plein air.

Le terme « Snowbird » a été inventé en 1923 décrivant les travailleurs migrants du nord qui venaient dans le sud des États-Unis pour travailler en hiver.

Puis, vers 1979, il a été utilisé à nouveau pour décrire les touristes retraités du nord qui se rendaient pendant les mois d’hiver dans les États chaud des États-Unis comme la Floride, l’Arizona, le Texas ou la Californie. Plus de 80 % des Snowbirds venaient du Canada.

 

Snowbirds à la plage

 

Qui sont les snowbirds ?

Bien que les Snowbirds soient de tous âges, la génération des baby-boomers (personnes de 50 à 70 ans) constitue la grande majorité.

Dans le langage populaire, le terme « Snowbird » a des connotations négatives. Ils sont des étrangers, des visiteurs saisonniers, généralement de vieux malcommodes qui conduisent lentement et portent des chaussettes blanches avec des sandales. En fait, le terme « visiteur d’hiver » est celui politiquement correct qui est encouragé.

La migration des Snowbirds peut avoir un impact important sur les économies locales. Les visiteurs hivernaux viennent dépenser de l’argent, bien que certains trouvent des emplois temporaires. Certains transportent leur propre maison mobile comme des caravanes, des camping-cars, des roulottes ou des véhicules récréatifs.

En hiver, les parcs pour ses véhicules récréatifs en Floride se remplissent et en été, ils sont vides. Les Snowbirders forment leurs propres communautés, associations et ont des journaux, des magazines et des annonceurs qui répondent à leurs besoins.

 

Les Snowbirds en Colombie

Mais de nos jours, les Snowbirds voyagent beaucoup plus au sud que la Floride ou la Californie. Pour les baby-boomers qui aiment voyager, les États-Unis ne sont pas le seul endroit à passer l’hiver.

Il existe maintenant plusieurs régions telles que l’Amérique Centrale, Les Caraïbes et l’Amérique du Sud. Les Snowbirds suivent le soleil jusqu’au Mexique, au Costa Rica, au Panama, en Équateur et en Colombie. Ce sont des pays où les taux de change sont favorables et permettent un bien meilleur pouvoir d’achat.

En Colombie, j’ai rencontré des Snowbirds d’Amérique du Nord, mais beaucoup plus viennent d’Europe, principalement d’Allemagne, d’Italie, d’Israël et de France. Ils louent des appartements au mois dans les grandes villes comme Medellin, Cali, Cartagena et Santa Marta.

Ils voyagent et visitent les villages coloniaux de Mompox, Barichara, San Gil et Villa de Leyva. Ils louent des maisons de campagne dans les montagnes et les zones de café. Ils parcourent les plages, les montagnes, les îles et les jungles.

Bien qu’ils restent souvent dans les villes les plus visitées de Colombie, il n’est pas rare de les voir s’aventurer vers des lieux isolés de la Colombie comme Los Llanos, l’Amazonie, Ciudid Perdida, La Guajira et Tayrona.

 

Les différents types de tourisme en Colombie

Alors que de nombreuses personnes associent la Colombie à un certain type de tourisme, il existe de nombreux types et en voici une liste des plus populaires :

  • Tourisme de vacances : Détente, plages, visites, chaleur, prendre du soleil
  • Tourisme médicale : Soins dentaires, chirurgies esthétiques, Spas
  • Tourisme jeunesse : Voyage abordable et rapides pour les jeunes voyageurs
  • Tourisme sportif :  Cyclisme, circuits pédestres
  • Tourisme d’aventure : Rafting, sports extrêmes, plongée, kitesurfing
  • Tourisme écologique : Aventure et safaris, l’environnement, l’exploration de la nature, voir des baleines, des oiseaux, photographies
  • Tourisme agricole : Visite de plantation de café, séjour dans un ranch
  • Tourisme de croisière en bateaux de croisière : Visites à pied, visites de musées, de marchés
  • Tourisme bénévole : Apprendre l’espagnol, découvrir le pays, aide et assistance
  • Tourisme de lune de miel : Escapades romantiques, mariages
  • Tourisme culinaire : Dégustation de plats locaux, visites de restaurants, de marchés, de circuits gastronomiques
  • Tourisme religieux : Traditions catholiques, visites de sites sacrés, églises, couvents
  • Tourisme de festival : Carnaval de Barranquilla, festival des fleurs de Medellin
  • Tourisme de relaxation : Yoga, méditation, retrait
  • Tourisme de jeu : Casinos de Bogota et de Cartagena
  • Tourisme de drogue : Illégal en Colombie et abordable
  • Tourisme sexuel : La prostitution est légale, mais l’exploitation des mineurs ne l’est pas
  • Tourisme Snowbird : Retraites, destinations chaudes, long séjour saisonnier

Bien que ces regroupements classent les principales motivations de voyage, les touristes et les voyageurs combinent souvent un bon nombre de ces activités au cours d’un seul voyage.

 

Les Snowbirds choisissent Cartagena

La ville de Medellin est excellente pour passer l’hiver, mais il n’y a pas de mer. Cependant, Cartagena est un endroit agréable pour les Snowbirds qui recherche aussi les plaisirs d’être au bord d’une mer chaude. De nombreux hébergements sont offerts à bon prix pour un long séjour agréable et à la mesure de vos attentes.

La prochaine fois que vous entendrez le terme « Snowbird », vous saurez qu’il ne s’agit pas d’un oiseau aux yeux noirs qui migre vers le sud pendant les mois d’hiver. Ils sont en fait, des baby-boomers, des gringos, des étrangers et des routards qui viennent profiter du soleil tropical.

Des gens sympathiques et autonomes qui s’occupent de leurs propres affaires et qui disparaissent vers la fin de mars ou avril, donc avant la Pâques.