Le couvent de la Popa ou de Santa Cruz de la Candelaria

Couvent de la Popa

À l’endroit le plus élevé de la ville de Carthagène, se trouve un magnifique couvent, celui de la Popa.

La Popa est une imposante colline d’où l’on peut voir une vue panoramique de la ville avec un couvent qui abrite une chapelle en l’honneur de la Vierge de la Candelaria, la vierge noire et patronne spirituelle de Carthagène. La chapelle est également connue sous le nom de Santa Cruz.

C’est un lieu incontournable pour les touristes et les étrangers qui viennent dans cette ville de la Colombie.

 

Monastère de la Popa

 

Une vue impressionnante

Haut de ses 150 mètres, vous pouvez voir les contrastes de Carthagène. La richesse patrimoniale du centre historique, l’activité permanente de son port et du marché Bazurto, le secteur industriel florissant, les quartiers modernes avec de hauts bâtiments, mais aussi les secteurs marginalisés étendus avec des taux élevés de pauvreté.

À l’intérieur, vous pouvez voir un musée colonial et une chapelle dédiée à la Vierge de la Candelaria.

 

La Popa Cartagena

 

Quelle est l’histoire de la Popa ?

La colline a été découverte vers 1512 par des navigateurs qui, en entrant dans la baie de Carthagène, l’ont comparée à la poupe inversée d’une galère (un vieux voilier) et ainsi nommé la colline la Popa de la Galera.

Des Africains et des Indigènes y pratiquaient leurs religions et leurs cultures ancestrales. C’est ce que les Espagnols ont découvert à leur arrivée. Ils adoraient un démon appelé Buziraco qui avait la forme d’une chèvre et qui était en or massif, c’est pourquoi l’un des premiers missionnaires catholiques à arriver à l’endroit l’a jeté sur l’un des côtés de la colline, un endroit toujours d’actualité et nommé le Salto del Cabrón.

Au cours de son histoire, le site a été attaqué à de nombreuses reprises, mais a toujours résisté aux attaques, bien qu’il ait subi une détérioration importante au fil du temps, en particulier au moment de l’indépendance, quand il a été transformé en caserne militaire, après l’expulsion de la communauté augustinienne, et attaqué lors de plusieurs affrontements. Le couvent a été reconstruit en 1961.

 

Démon Buziraco

 

La légende de la Popa

À la fin du XVIe siècle, lorsque l’histoire du couvent a commencé, la colline de la Popa était un endroit plein de jungle épaisse qui servait de refuge à de nombreuses espèces de reptiles. Cela a incité les habitants de Carthagène à considérer l’endroit comme quelque chose de terrifiant et d’impénétrable. Mais ce qui les terrifiait le plus, c’était la présence du diable.

On disait qu’au sommet de cette colline, il y avait un sanctuaire clandestin où les Indiens, les Africains et les esclaves adoraient une divinité appelée Buziriaco ou Cabro Urí qui avait l’apparence d’une chèvre.

La légende raconte que Fray Alonso de la Cruz Paredes, un religieux de l’Ordre des Récollets Augustins, qui fut séparé dans le désert de Ráquira (Boyacá), reçut en rêve l’ordre de la Vierge Marie d’établir un monastère sur la plus haute colline d’une ville côtière.

C’est ainsi que le moine se rendit à Carthagène et exécuta la mission ordonnée sur la colline de La Popa.

À son arrivée dans la ville, il a saisi la chèvre de Buziriaco et l’a jetée en bas de la colline.

Depuis lors, le site est connu sous le nom de « Salto del Cabrón » et son culte a été remplacé par celui de l’image vénérée de la Vierge de la Candelaria ainsi qu’une peinture d’origine coloniale qui représente la vierge noire qui est maintenant la patronne de la ville de Carthagène des Indes.

Actuellement, le couvent de La Popa se compose du cloître et de la chapelle. La visite peut durer de 30 minutes à une heure avec une vue spectaculaire sur la ville de Cartagena.

 

Saut de la chèvre Cartagena

 

La Vierge noire de la Candelaria

La colline de la Popa est également porteuse de l’une des plus anciennes traditions culturelles des peuples des Caraïbes colombiennes, tout comme la tradition du Festival Candelaria, qui remonte au début du XVIIe siècle et qui est toujours vivante aujourd’hui.

La fête de la Vierge de la Candelaria est le 2 février, selon le calendrier liturgique, date à laquelle on se souvient de la présentation de Jésus dans le temple de Jérusalem, 40 jours après sa naissance, et de la purification de la Vierge Marie, qui est représentée par des lumières ou des bougies.

Les habitants de Carthagène commencent à lui rendre hommage à partir du 24 janvier avec la prière de la neuvaine et pendant ces jours, ils organisent des pèlerinages, dès les premières heures du matin, pour aller visiter la vierge sur la colline et continuer à lui demander ses faveurs.

 

Vierge de la Candelaria à Cartagena

 

Où se trouve le Couvent de la Popa ?

Adresse : Calle 37, Cartagena, Bolívar, Colombia

Mappe de Carthagène de Indes

 

Tours privés en français à Cartagena